Publié le

18/11/14

Faire cesser l’escalade de la barbarie

Au matin du 18 novembre, la presse mentionne encore plusieurs attentats. L’un à Jérusalem, l’autre à Kaboul. Ces derniers viennent s’ajouter à l’effroyable décapitation de l’américain Peter Kassing et des 18 syriens par l’Etat islamique. Cette barbarie venue des confins de l’extrémisme religieux doit nous rappeler à quel point il est important de se battre contre toute idéologie radicale.

D’autres endroits du monde sont aujourd’hui emprisonnés par l’extrémisme religieux. Je veux parler de la jeune Asia Bibi, condamnée à mort au Pakistan. Cette mère de famille attend la mort, au nom d’une loi religieuse, parce qu’elle aurait apporté de l'eau à des femmes musulmanes. En une du Figaro, elle en appelle à la France avec ces terribles mots « Vous êtes ma seule chance de ne pas mourir ». Allons-nous répondre à cet appel ?

Je veux aussi parler des chrétiens d’orient, population obligée de quitter l’Irak depuis plusieurs mois. Quelques 50000 rapatriés chrétiens ont subi la violence et la barbarie dans leur pays, les obligeant à fuir, loin de leurs racines, de leur vie, de leur famille. Allons-nous laisser cela continuer ?

Nous ne devons pas oublier non plus les jeunes filles enlevées au Nigéria par un autre groupe terroriste islamique. Plus de 200 jeunes femmes, kidnappées, enlevées à leur famille, condamnées à subir les sévices des tortionnaires de Boko Haram… jusqu’à quand ?

L’escalade ne s’arrête donc pas, les intégristes religieux, Aqmi, Daech, Boko Haram… ces ennemis cagoulés et dénués d’humanité violent, tuent, et prônent le jihad.

Il est capital de ne pas se tromper d’ennemi, et de ne pas faire d’amalgame entre l’Islam et l’islamisme, l’islamisme est une maladie de l'islam, comme l'intégrisme est une maladie de toutes les religions ; il est urgent d’agir.

L’Europe et plus largement la communauté internationale doivent prendre leurs responsabilités. Par des frappes aériennes, par l’envoi de moyens militaires conséquents, de troupes à terre, peu importe les moyens utilisés, tout doit être fait pour anéantir ce mal à la racine. Une coalition internationale d’ampleur doit voir le jour pour combattre massivement l’Etat islamique et tous les groupes terroristes, où qu’ils se trouvent, et ainsi mettre un terme à cette barbarie.

Car_bomb_in_Iraq.jpg