Vous êtes ici: Accueil > Europe > polemiquecinema
Publié le

"Non Monsieur Cohn-Bendit, le TTIP ne va pas interdire l'Histoire au cinéma!"

Franck Proust, Député européen et membre de la Commission du Commerce international au Parlement européen a vivement réagi à la chronique de Daniel Cohn-Bendit sur Europe 1 ce matin. Ce dernier met en garde contre une culture de la marchandisation aux États-Unis qui s'imposerait en Europe par le biais de l'Accord de Libre-échange (TTIP) en cours de négociation.

"J'ai failli m'étrangler en écoutant le parallèle complètement inattendu entre le Traité de Libre-échange avec les États-Unis et le film Selma sur Martin Luther King dont la réalisatrice n'a pas pu se servir d'éléments majeurs de la carrière du pasteur à cause des droits d'auteur qu'elle ne possédait pas" a déclaré l'eurodéputé.

"Le TTIP n'intègre pas la culture et surtout l'audiovisuel dans son mandat de négociation. Cela a été le combat des députés européens français que nous avons gagné. M. Cohn-Bendit le reconnait lui-même, alors pourquoi va-t-il faire un tel parallèle en jouant sur la peur?" s'est interrogé Franck Proust.

"La veille, Daniel Cohn-Bendit nous exposait avec talent une analyse des théories du complot et de la paranoïa où il était dit: "on voit tout, on entend tout, et surtout n'importe quoi." À bon entendeur!" a conclu Franck Proust.

Pour écouter la chronique en question sur Europe 1:

http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/daniel-cohn-bendit/videos/la-loi-des-droits-2348675

Daniel_Cohn_Bendit_Konferenz_Hellas_in_der_Krise_1_.jpg