Publié le

« Réindustrialiser l’Europe : une mission impossible? »

15 janvier 2014. « C’est la première fois depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne de 2009 que nous nous dotons d’un véritable programme de recommandations pour réindustrialiser l’Europe.

Je défends de longue date ces recommandations qui agiront en faveur des entreprises, car elles permettront notamment de :

  • rendre le cadre légal plus clair et prévisible pour favoriser les investissements,
  • promouvoir le « made in Europe »,
  • imposer la réciprocité dans les relations commerciales entre l’UE et ses partenaires,
  • mener une stratégie antidumping plus efficace,
  • développer une politique monétaire et énergétique au service des intérêts industriels de l’UE,
  • promouvoir les nouveaux modèles de financement pour les PME, notamment à travers la Banque Européenne d’Investissement.

Par ailleurs, ces mesures ne serviraient à rien sans une offensive en matière d’innovation. Car le savoir-faire et l’avant-garde technologiques sont nos seuls avantages concurrentiels sur le reste du monde.

Enfin, nous devons faire des efforts en faveur des travailleurs, en remettant le dialogue social au cœur des relations de travail, en améliorant la reconversion et en rendant plus attractives les filières techniques.

Il y a une trentaine d’années, en Europe, nous avons fait le choix du tout-services, aux dépens de l’industrie. Nous savons aujourd’hui qu’il s’agissait d’une erreur. Une autre erreur serait de croire que nous pouvons continuer à avoir 28 stratégies industrielles isolées face à 4 ou 5 grands blocs mondiaux, qui ne nous font aucun cadeau.

Alors, face à la frilosité de certains gouvernements, soyons offensifs et jouons collectif! En votant à une large majorité pour ce rapport, les eurodéputés ont choisi de s’inscrire dans cette dynamique et d’imposer un cap européen à suivre pour l’industrie, avec un plan et des priorités clairs. C’est un excellent signal et une victoire pour l’industrie en Europe. »

Vidéo: retrouvez l’intervention de Franck Proust  en séance plénière lors du débat sur ce rapport

 

Illustration: © Clément Alloing, sous licence CC http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/deed.fr