Publié le

Mission parlementaire au Viêt Nam

Mission parlementaire de 48 heures au Vietnam. Rencontre avec l'ambassadeur de France, travail sur l'accord de libre-échange Union européenne/Vietnam avec mes collègues de la commission commerce international. Le Vietnam est un marché porteur, et un pays en pleine expansion, cet accord doit permettre à nos PME et nos grands groupes d'exporter leurs produits et d'accéder aux marchés publics vietnamiens.
À Nîmes, à Bruxelles, et à l'étranger, je défends cette Europe qui agit et qui protège.

 

Photo d’un utilisateur.
 
JOUR 1 :

Lors de cette mission nous avons rencontré le Premier ministre vietnamien. Nous avons échangé sur l'avenir de nos relations commerciales. C'était intéressant de voir un dirigeant communiste prôner l’économie de marché. Certains en France pourraient s’en inspirer...
J'ai également rencontré les syndicats pour regarder comment agir pour que le dumping social ne soit pas l'argument d'une concurrence déloyale.
Nous avons terminé par une rencontre avec le ministre communiste des affaires étrangères. Je l’ai trouvé très libéral lui aussi.
Tout comme son chef de gouvernement, il parle beaucoup du secteur privé. Le Viêt Nam, comme la Chine, sait faire confiance à ses entrepreneurs.

 

Photo de Franck Proust.
Photo de Franck Proust. Photo de Franck Proust.
 

Réunion de travail avec l’ambassadeur de France au Viêt Nam. L’occasion pour notre délégation parlementaire de dialoguer sur les intérêts français dans ce pays et au delà sur les enjeux de la politique de l’Union européenne. Les entreprises comme Airbus, Alstom, Casino sont implantées sur ce territoire, nous souhaitons travailler sur les conséquences de l’accord de libre échange sur le marché. Je mets un point d’honneur à régler certaines questions importantes pour les entrepreneurs et nos concitoyens. Nous devons nous engager pour faire respecter la réciprocité, défendre nos IGP qui sont des atouts majeurs pour notre économie, notamment pour le champagne.


En effet, les droits de douanes sur les vins et les spiritueux pèsent lourdement sur les exportations et sont donc autant de freins pour nos agriculteurs.

 

Photo d’un utilisateur.
 

JOUR 2 :

Rencontre avec les membres de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale Vietnamienne.

Nous avons ensuite participé à un échange avec le ministre du travail et du commerce extérieur.

A la suite de cette réunion nous avons croisé le premier ministre russe Dmitry Medvedev. Sa présence n’était pas le fruit du hasard. La Fédération de Russie comme les États-Unis sont fortement engagés dans des négociations sur les différents accords de libre échange. Nombreux sont ceux qui ont compris que le Viêt Nam représente un potentiel économique majeur.

 
Photo de Franck Proust.
Photo de Franck Proust. Photo de Franck Proust.
 

JOUR 3 : Etape à Hô-Chi-Minh-Ville, le poumon économique du Viêt Nam.

 

Photo d’un utilisateur.
 
 

Nous avons visité une entreprise de fabrication de vêtements de sport pour un groupement de marques (Nike, Puma...).
J'ai pu remarquer la modernité des outils et des conditions de travail, loin des clichés habituels. Les ouvriers ont notamment accès à un centre de formation intégré et ils doivent réaliser des exercices de gymnastique 3 fois par jour, ce qui permet d'éviter les blessures et accidents de travail. J'ai aussi eu l'occasion d'apercevoir les nouvelles collections en vu des JO de Rio 2016. Le volet économique n¹est pas le seul critère de notre accord de libre échange. Les conditions de travail, les normes environnementales sont aussi à prendre en considération. Le Viêt Nam a fait énormément d'effort pour permettre l'amélioration des conditions de travail de ses ouvriers.

 

Nous avons visité une entreprise de fabrication de vêtements de sport pour un groupement de marques (Nike, Puma...).
J
Photo de Franck Proust. Photo de Franck Proust.
Les ouvriers ont notamment accès à un centre de formation intégré et ils doivent réaliser des exercices de gymnastique 3 fois par jour, ce qui permet d
 

Dans le cadre de notre mission, nous avons souhaité visiter des entreprises européennes implantées au Viêt Nam. C’est dans ce cadre que nous avons visité les locaux de l'entreprise Mercedes-Benz qui assemble au Viêt Nam.

 

Photo de Franck Proust.
Photo de Franck Proust.
Photo de Franck Proust.