Vous êtes ici: Accueil > Europe > Bureau PPE à Milan
Publié le

J'ai participé aux journées de travail du bureau du groupe PPE à Milan. Nous travaillons à l'élaboration d'une position commune concernant la politique migratoire. Les événements dramatiques de ces derniers mois ne doivent pas nous faire oublier notre mission : assurer une réponse européenne qui se fait toujours attendre. Notre famille politique, l'UMP en tête, prône depuis longtemps une approche commune, là où, pour l'instant, chaque pays possède sa propre politique d'asile et d'immigration, alors que nos frontières extérieures sont communes. Renforcer les outils européens de surveillance des frontières (FRONTEX), lutter contre l'immigration illégale, développer les moyens pour sauver plus de vies et lutter contre les trafiquants et les passeurs, cela est une évidence.

J'attends que nous lancions,avec mes collègues, une réflexion claire pour déployer l' arsenal de notre diplomatie et notre politique étrangère afin d'aller traiter le problème à la racine : en aidant ces pays à se reconstruire. Je veux notamment parler de la Libye. Ce ne sont pas des mots, c'est un appel à nos gouvernements. Et le je l'affirme: ce n'est pas qu'un problème européen, c'est un problème mondial! L'écrasante majorité des migrants illégaux viennent des zones de conflit, c'est un fait. Et ces conflits concernent le monde entier. Toutes les grandes nations doivent se mettre autour de la table. On estime qu'entre 500 000 et 1 million de personnes sont en attente de passage en Libye. L'Europe et le monde sont face à une situation inconnue. Nous devons avoir le courage de le dire, et d'agir.

 

Photo de Franck Proust.
1 024 personnes atteintes